samedi 19 mars 2016

Escalade à Léonidio



C'est sûr, Libé ne va pas jalouser mon titre, mais c'est le meilleur pour un bon référencement sur Google...
Vous avez donc échappé à "Léonidio ni maître", "Léonidio du village" ou "Léinidio utile" pour les commodités.
Léonidio, c'est le nouveau spot grec en plein essor grâce à l'incontournable Aris, le plus grand producteur de falaises du pays et aussi premier promoteur de l'escalade héllène avec la réalisation de ce que je considère les meilleurs topos du monde. Un spot pour l'hiver essentiellement, qui pour l'instant n'égale pas Geyik en Turquie ou El Chorro en Andalousie, mais pour l'instant seulement...
En effet, la vallée de Léonidio regorge de falaises encore inexploitées, et même si l'essentiel a été découvert, le site de Kiparissi, en plein essor également, à une trentaine de kilomètres, sera bientôt relié à Léonidio par la nouvelle route côtière. Entre les deux, Aris a découvert une falaise marine du même type que Secret Garden à Kaly, dont il va bientôt démarrer l'équipement.


 

Si Léonidio n'est pas encore LE spot européen de l'escalade, il offre bien des atouts qui assureront au village un certain développement touristique hors saison grâce aux grimpeurs: charme d'un gros bourg rural, générosité des habitants, légumes et fruits à profusion en plein hiver et surtout un climat exceptionnel.



Pour notre séjour, nous avons joui d'un soleil généreux et de températures printanières rendant parfois l'escalade difficile en face Sud (ce qui est l'orientation majoritaire). De plus, les niveaux moyens y sont bien représentés, nos amis y ont passé huit jours de grimpe sans dépasser le 6b sur des voies souvent longues de 30 à 40m. Enfin, la grande falaise dominant le village propose maintenant 8 grandes voies de 6 à 8 longueurs.



Avant de vous décrire en détail quelques sites de Léonidio, je vais aussi vous présenter Nafplio, cité touristique à mi-chemin entre Athènes et Léonidio, que vous trouverez dans le topo d'Aris
 ( http://climbgreece.com/guidebook/ ) ainsi que sur son site climbgreece.com et qui vaut plus pour son intérêt touristique que pour ses falaises sur lesquelles on ne s'attardera guère.

Nafplio

En effet, c'est surtout la situation des falaises qui incite à faire étape: en bord de mer, facilement accessibles par un large chemin de promenade et avec vue sur les montagnes du Péloponèse, elles proposent un coktail escalade/farniente plutôt attirant...


Cette fort jolie ville, très touristique, jouit de paysages sublimes au fond de la baie d'Argolide. Du château vénitien qui occupe toute la colline, on a une vue panoramique sur la région, qui ne manque pas d'attraits, avec à proximité les sites de Mycènes et surtout le théâtre d'Epidaure.


Au niveau escalade, il y a deux sites accessibles à pied depuis la ville, le long de la promenade marine.
Le premier, divisé en sous-secteurs entre les murailles de cactus, ne mérite certainement pas de s'y arrêter si vous êtes pressés: voies courtes, rocher piquant, un peu végétatif, et ambiance presque urbaine bien qu'on ne voie pas la ville.
Par contre, le site de Neraki, un kilomètre plus loin, est radicalement différent, plus reculé, avec une plage au pied. En fin d'automne, il doit être des plus agréable de piquer une tête après sa voie! Fin février, c'est un aller-retour rapide histoire de dire qu'on s'est baigné...

La falaise est colorée, les voies longues et raides, le confort total au pied. Seul hic: c'est un four, même en hiver!


Les voies:
Il n'y a qu'une vingtaine de voies et les grimpeurs en-dessous du 7 auront vite coché les quelques voies abordables. La voie phare est incontestablement le long 6c+ de Mr Snape. Les voies sont bien jugées dans le topo, sauf Tsunami (7a) qui ne vaut pas ses quatre étoiles. Je recommande plutôt le 7b de Rossida, bloc au milieu, avec un final aérien.Super-Laura, 6b, mérite plus que ses deux étoiles car contrairement aux autres, celle-ci n'est pas usée par les nombreux passages.

Patrick aux prises avec Mr Snape, qui se termine par le beau dièdre en arc.

S'il fait trop chaud ou trop dur, le nouveau secteur Anatoli, avec sa minute de marche d'approche, passe à l'ombre l'après-midi (Anatoli signifie Est). Voici le lien vers le topo de cette falaise équipée en 2015:
http://climbgreece.com/anatoli-new-crag-nafplio-easy-mid-grade-climbing-year-round/
Belle vue sur la baie de Karathona juste au pied, grande plage de sable. Dans cette baie, on peut d'ailleurs grimper à l'ombre toute la journée en commençant en face, près de la chapelle troglodyte.

Karathona beach

Il y a suffisamment de sites sportifs en Argolide pour y passer un long séjour. Plusieurs ont été équipés par Jim Titt, avant qu'il ne jette son dévolu sur San Vito, en Sicile. Il a commis aussi un topo téléchargeable dont vous trouverez le lien sur le site d'Aris à cette page:  http://climbgreece.com/nafplio/


Commodités:
Très bel appartement au calme, jolie vue, accueil très amical chez ktheofilos@yahoo.gr (il a deux apparts de taille différente, le nôtre avait 6 couchages).
Restaurant sympa; chez Christopher ,Staikopoulou 26, Nafplio



A Nafplio, on pourrait se croire en vacances...



Léonidio

Mars


Inutile d'envoyer une sonde, désormais on sait: ça grimpe sur Mars!

C'est par là que nous avons commencé car secteur majeur de Léonidio pour le niveau 7, de surcroît à l'ombre l'après-midi. Dommage que ce mur rouge-orangé ne soit pas plus large, car il est rare de rencontrer des falaises de plus de quarante mètres déversantes en excellent rocher aussi favorables à l'escalade. Des tufas ou des trous à profusion, il y a des prises partout -ou presque- et c'est la conti qui fait la difficulté.

Une vingtaine de voies pour l'instant, mais il n'y en aura guère plus. Pour l'échauffement il y a 5 voies de 6a à 6b+, surtout sur la gauche dans du gris moins raide, et ensuite le sextogradiste pour se régaler dans la première partie des voies longues (chaîne à 20m). Après les colos, la deuxième moitié passe dans des dévers plus ou moins prononcés, sur trous de toutes tailles, avec un festival de résistance sur près de 40 mètres (7a+ à 8a).

Pour accéder au parking, suivre le panneau indiquant le secteur dans la rue principale juste après un excellent marchand de légumes en sortant du village vers Athènes. Suivre la rue sur environ 1 km, continuer par le chemin carrossable jusqu'au bout et se garer sous les oliviers. De là, suivre le sentier peint et cairné en passant devant un premier secteur en cours d'équipement (03/2016), on découvre la paroi après une vingtaine de minutes et une corde fixe.

Seuls au monde ce matin...


 On trouve le topo au bar des grimpeurs (voir "commodités") et au pied de la falaise, toujours abrité de la pluie. Inutile de vous conseiller des voies, elles sont toutes formidables!



La nature fait bien les choses! Spacemen spiff, 6c puis 7b fantastique jusqu'à la chaîne à 38m.

Chuck Notis, 7a+ court mais intense. Extension en 7c.



Bonjour Madame calcite! Dans Boubouki: jusque-là c'est 6b+, ensuite 20 m. supplémentaires en 7a+ et au final une des plus belles voies de la région.

Mad wall

C'est la première longue muraille avant Léonidio quand on vient d'Athènes. Trois sous-secteurs: dans l'ordre, Yellow wall (15/20 mn de marche raide), Mad wall, (10 mn plus haut), puis Panagia Cave juste après.


Depuis notre loc., vue sur Mad Wall. Panagia Cave est la grotte circulaire, les autres secteurs dans l'ombre.


Peu de voies et beaucoup de possibilités pour l'avenir à Yellow wall. Nous avons parcouru trois des cinq voies, toutes très longues. Le 6c et le 7a de gauche sont magnifiques et surévaluées d'un cran, le 7b est typé bloc dans les 15 premiers mètres, ensuite c'est plus facile mais piquant.

Les dinos du club ont grimpé à Mad wall à Toussaint et apprécié, ainsi que Jean-Phi et Isa. Il y a là une vingtaine de voies de 5a à 6b+, entre 25 et 35m de hauteur.

A Panagia Cave, des voies en dalle faciles sur brocolis en-dessous de la vire et un beau mur de 40m farci de tufas en deuxième longueur. Les deux voies les plus à gauche, en dalle raide, sont trop bricolées pour que j'apprécie pleinement...

Patrick sur Kisakas, 6b+; au-dessus, les draperies de calcite avec trois 7a de 40 m...

Depuis Yellow wall, vue sur les productions maraîchères et les orangeraies.



Hot rock




Secteur à succès de Léonidio, sans doute pour la qualité du rocher, la courte approche et les cotations gentilles. Belle vue sur la ville et la vallée.
Dix-huit voies de 6a+ à 7c. Hormis Draculine (6b+), Roze (6b) et Hot rock (7a), on peut baisser d'une cote toutes les autres voies. Plus encore pour Mayor, qui ne présente que deux mètres de 6a pour un 6b annoncé. Ce long dièdre mérite à lui seul la visite, mais attention, la voie fait bien 42 mètres et pas 40 comme le dit le topo. A faire aussi, Kalo (6c), Oyk (7a, superbe) et Commando (7a), toutes ces voies sont techniques sur petites prises.



Brigitte sur les gouttes d'eau de Roze.


Et Catherine dans le premier crux de Oyk



Balcony

 Comme son nom l'indique, un secteur perché avec vue sur la mer, dont nous n'avons pu profiter car la grisaille s'est installée en fin d'après-midi. A faire par exemple après échauffement à Hot Rock, car il n'y a que des voies difficiles (enfin, pour nous!).
Nous n'avons fait que deux voies, Epitegasma, un 7a bien frappé, ainsi qu'Anemodouri, magnifique 7b+ sur une arête, à la fois technique et physique.

Anemodouri



Twin caves

 Jumelles peut-être, mais une seule de ces grottes se grimpe, avec sur sa gauche un mur avec une dizaine de voies de 5c à 6c. Elles n'ont hélas pas la qualité des voies dures de la baume, alors je conseillerais plutôt de s'échauffer à Hot Rock puisqu'il n'y a qu'un kilomètre entre les deux parkings et 10 minutes de marche.


A gauche les voies pas dures, au centre les dures et à droite les très dures!



Sur les bords de la grotte elle-même, c'est le royaume de la colo avec quelques voies de 7 et plusieurs en 8, dont la formidable Tufandango (8a+). Hautement recommandées aussi pour celles et ceux qui ont le niveau: Vromika (7a+, jolie, un passage en colo puis un crux sur petites prises dans du vertical), Bonobo (7b+), Chipotl (7c).


Les grimpeuses et grimpeurs évoluent dans, de gauche à droite , Sakatemenos (6b+), Vromyka (7a+), Chipotl (7c) et Bonobo (7b+).


La classique du site, Bonobo: du dévers, des colos et des repos partout!

Grande Cuckoo 

Un petit secteur confidentiel mais très sympa à 5 minutes de la route. On y trouve un rocher verdonesque inhabituel ici, avec une dizaine de voies de 20/25m. entre 5c et 6c+. Comme c'est le même parking que Hada, il peut servir d'échauffement avant de s'y rendre, ou bien comme pour nous constituer une halte sur la route d'Elona où il n'y a quasiment que du dur.

Patrick fait couiner "Sophie la giraffe", 6b.

Elona

C'est pour l'instant la seule falaise exploitée de toutes celles qui entourent le monastère d'Elona.
De nombreuses voies ont été ajoutées à droite de celles du topo, mais il y a peu de voies faciles et elles sont bien courtes. Elona est plutôt une falaise de haut niveau avec des projets encore en cours.
Trois minutes d'approche depuis le parking du monastère. Attention, il peut y avoir une grosse différence de température avec la côte (600m d'altitude et exposition Ouest).
Nous n'y avons parcouru que quatre voies, dont une nouvelle déconseillée tant la grosse colo semble prête à céder!
Comme l'endroit est idéal pour les photos, nous ne nous sommes pas privés...

Diet Dope, 7b, la voie la plus parcourue ici, très physique.


Brigitte dans la même







Puis Cathie



Une voie neuve assez inquiétante...



Dernière voie à Léonidio dans la lumière de fin de journée: Lolly Pope, 7a+, bien moins raide mais superbement technique.

Les sites que nous n'avons pas testés: Hada, Limeri, El Perpati car la balance penche trop vers le 8...
Les sites voués au 5 et au 6, où nos amis ont pris beaucoup de plaisir, quasiment tous au pied de la grande falaise rouge dominant le village (Douvari, Red Rock, Hospital). Il y a même une voie de 8 longueurs qui ne dépasse pas 5c.

Les secteurs en cours d'équipement:
Phobos, 5minutes plus loin et à droite de Mars. Pour l'instant 3 voies en 7a+  recommandées.
Namaste, sur le chemin de Mars, à quelques minutes du parking. topos à paraître dès que les chantiers sont terminés sur http://climbing-leonidio.com/en.html

Commodités

Leonidio se situe sur la côte Est du Péloponèse, à 3h de route de l'aéroport d'Athènes.Bourgade bien sympa, authentique, quelques grimpeurs mais pas trop ! On trouve presque tout (enfin, n'oubliez pas votre baudrier , vos chaussons et votre corde parce-que là, ça risque d’être vraiment des vacances !) Même quelques petits supermarkets. Une longue plage de galets, des fruits et légumes à profusion et des Grecs vraiment adorables (vous allez au restaurant, et vous ressortez avec 3kg d'oranges, des choux et salades ;-)
Pour se loger, la plupart des locs se trouvent à Plaka, à 2,5 kms du bourg. Nous avons loué à Karantonis Houses qui propose des apparts pour 4 à 6 personnes (skarantonis@hotmail.com). Une excellente adresse chez son voisin, Troumpas family, qui loue des studios dans le style Kaly (http://www.troumpasfamily.gr/fr/).
En gamme supérieure, Aris m'a conseillé ceci:  http://www.hatzipanayiotis.gr/
Vous trouverez facilement d'autres adresses de tous standings.
Au village, un bar/restaurant de grimpeurs, bio et fairtrade: Panjika cooperative (www.panjika.org).
A Plaka,nous avons reçu un accueil hors du commun chez Margaret (tel: 27570 22379, on parle français).
Encore environ 3 kms et au village suivant il y a un restau de bord de mer ouvert toute l'année: Panagiotis Kirios, à Poulithra beach.



 Les photographies illustrant cet article sont de l'auteur et de Patrick Marichez, dont vous pouvez visiter la collection ici: https://www.flickr.com/photos/pat_demassy/

2 commentaires:

  1. Lu et approuvé... Il faut qu'on y retourne...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, est il possible de louer des cordes sur places ? Merci pour votre site et toutes ces infos !

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur